Beyond the Headlines
Beyond the Headlines

Au-delà des manchettes

Un pays où le bien-être et la prospérité sont en constante croissance

 

L’économie d’Israël a connu une croissance de 3,6 % au cours de la première moitié de 2019

D’après les données estimatives du deuxième rapport sur les comptes nationaux publié par le Bureau central des statistiques, l’économie d’Israël a connu une croissance de 3,6 % au cours de la première moitié de 2019. Indicateur majeur de la situation économique de l’État, ce chiffre semestriel représente une hausse par rapport aux taux de croissance de 3,5 % et 2,8 %, enregistrés aux premier et deuxième semestres de 2018 (Globes, 16 septembre 2019).


Fitch confirme la note « A+ » et la perspective « stable » d’Israël

Le 29 août 2019, l’agence Fitch Ratings a confirmé la note « A+ » et la perspective « stable » d’Israël* à titre d’émetteur de titres de créance à long terme en devises étrangères. L’agence de notation a souligné dans son commentaire qu’Israël « bénéficie d’une grande flexibilité financière grâce à ses marchés locaux profonds et liquides, à un bon accès aux marchés de capitaux internationaux, à un programme d’obligations actif dans sa diaspora (italiques ajoutées) et à des garanties du gouvernement américain en cas de perturbation boursière ». L’organisation Israel Bonds est particulièrement fière du fait que l’agence Fitch ait tenu compte dans son évaluation du « programme d’obligations actif dans [la] diaspora » d’Israël. Le président-directeur général Israel Maimon a déclaré à ce propos : « Notre engagement indéfectible à promouvoir l’entreprise des Israel Bonds et à consolider l’économie d’Israël continue d’être reconnu, et nos dirigeants et notre personnel sont sincèrement reconnaissants de participer à cet effort, qui a fourni à ce jour plus de 43 milliards de dollars de financement mondial à Israël. »
(*Les Israel Bonds ne sont pas notés.)


Standard & Poor’s confirme la note « AA- » et la perspective « stable » d’Israël, en évoquant son économie « diversifiée, compétitive et résiliente »

D’après des articles publiés dans le quotidien Calcalist le 2 août 2019, l’agence Standard & Poor’s (S&P) a confirmé la note « AA- » et la perspective « stable » d’Israël*, en soulignant les taux de chômage historiquement bas et l’économie en constante croissance du pays, qu’elle a qualifiée de « diversifiée, compétitive et résiliente ». L’agence a également déclaré prévoir pour l’économie israélienne un taux de croissance annuel moyen de 3 % jusqu’en 2022, en ajoutant que le pays n’a pas connu de récession au cours des 15 dernières années et que son PIB a augmenté de 60 % depuis 2010.
(*Les Israel Bonds ne sont pas notés.)


Israël est classé huitième pays le plus influent au monde

Le U.S. News and World Report a classé Israël au huitième rang des pays les plus influents au monde, devant de grands pays comme le Canada, l’Australie et l’Inde. Cette enquête mondiale fondée sur les perceptions évalue les pays d’après les critères suivants : leadership, relations avec le reste du monde, influence culturelle et politique et solides alliances internationales. Le rapport, publié le 20 avril 2019, décrit Israël comme « la seule nation juive au monde… un petit pays » qui exerce une grande influence sur les affaires mondiales. (The Jerusalem Post)


Israël classé sixième au dernier indice annuel Bloomberg de l’efficacité des soins de santé

Le rapport publié en septembre 2018 classe également Israël au premier rang de l’efficacité des soins de santé au Moyen-Orient, et lui attribue une espérance de vie des plus élevée, soit 82 ans.


La population d’Israël atteint 8,9 millions, soit une hausse de 2 % par rapport à Roch Hachanah l’an dernier

En 1948, année de l’indépendance d’Israël, le pays était peuplé d’à peine 800 000 habitants. Aujourd’hui, la population d’Israël dépasse 8,9 millions d’habitants, d’après les données publiées le 4 septembre 2018 par le Bureau central de la statistique d’Israël (Source : Jewish News Syndicate).


Les startups israéliennes ont attiré plus de 4 G$ d’investissements au cours des huit premiers mois de 2018, et sont en bonne voie de battre le record de 5,24 G$ atteint l’année dernière

D’après l’enquête IVC-ZAG, les startups du pays ont reçu des injections de capital de 300 millions de dollars en août et d’environ 650 millions en juillet. Ces sommes viennent s’ajouter aux plus de 3,1 milliards qu’elles ont collectés au cours du premier semestre de 2018. Comme l’indique le quotidien israélien Globes, elles sont en bonne voie de battre leur record de l’année dernière.


Israël évalué à 17,6 billions de shekels

La valeur de l’État d’Israël s’établit officiellement à plus de 17 billions de shekels (NIS), ou plus précisément 17,638,763,277,054, a révélé le ministre des Finances Moshe Kahlon le 14 août 2018 à l’occasion de l’ouverture de la Bourse de Tel-Aviv (TASE).


Standard & Poor’s accorde à Israël sa plus haute cote à ce jour

L’agence de notation a relevé la cote de crédit de l’État juif à AA-. D’après The Times of Israel (août 2018), l’agence invoque une croissance économique constante et une perspective financière positive pour fonder sa décision. Le premier ministre Benjamin Netanyahou a salué cette notation comme « un reflet de la vigueur de l’économie israélienne ». À la suite de l’annonce de la décision de S&P, le ministre des Finances Moshe Kahlon a déclaré : « Au cours des trois dernières années, l’économie israélienne a atteint des sommets sans précédent et enregistré les meilleures macrodonnées de son histoire. La confiance que nous témoignent les organismes économiques les plus puissants au monde renforce notre capacité de poursuivre notre croissance. » (Les Israel Bonds ne sont pas cotés.)


Moody’s relève la perspective économique d’Israël

Moody’s a suivi Standard & Poor’s (S&P) en relevant la perspective économique d’Israël de « stable » à « positive ». D’après le quotidien Globes, Moody’s déclare que ce changement annonce fort probablement une hausse de la notation d’Israël au cours des prochains 12 à 18 mois, et ce pour la première fois depuis 2008. Si l’amélioration de la perspective économique d’Israël se traduit par une hausse de sa cote de crédit, celle-ci, actuellement à A1, pourrait être relevée à AA-. Le ministre des Finances Moshe Kahlon a commenté ainsi la décision de Moody’s : « L’amélioration de la perspective du pays est une preuve supplémentaire de la vigueur et de la stabilité de notre économie. Comme l’indiquent toutes les données, les politiques économiques que nous prônons, notamment une économie libre et responsable, soutenue par le renforcement de la classe moyenne et des segments plus pauvres de la population, constituent la bonne voie à suivre. » (Les Israel bonds ne sont pas cotés.)


L’évaluation de la croissance du PIB d’Israël au cours du premier trimestre de 2018 est rajustée à un taux annualisé de 4,5 %.

D’après le communiqué du Bureau central de la statistique qui a accompagné l’annonce du rajustement, cette croissance plus forte que prévue est attribuable à une accélération des dépenses de consommation, des investissements et des exportations. (Source : Reuters)


L’industrie israélienne des sciences de la vie est en pleine expansion

Un rapport d’étude sur l’industrie des sciences de la vie en Israël, publié par Israel Advanced Technology Industries et PwC, montre que ce secteur connaît une croissance phénoménale. Il comprend aujourd’hui 1450 entreprises actives par rapport à entre 800 et 900 il y a cinq ans. En 2017, le secteur a attiré un financement de 1,2 G$ provenant d’investissement locaux et étrangers, d’appels publics à l’épargne, de placements de fonds de capital-investissement et de subventions de l’Autorité d’innovation d’Israël. Ce montant représente une hausse de 40 % par rapport à 2016, et de 400 % au cours de la dernière décennie. Le rapport établit qu’en 2017, 656 M$ ont été investis dans le secteur par cycles de financement de plus de 20 M$, par rapport à un financement total de 452 M$ en 2016.

Cette hausse est d’une importance cruciale puisque des cycles de financement plus fructueux ont permis aux sociétés pharmaceutiques et aux fabricants d’appareils médicaux complexes de mener des études cliniques avancées et aux fabricants d’appareils médicaux moins complexes de structurer leurs activités de marketing.


Volkswagen ouvre un centre d’innovation à Tel-Aviv

Le fabricant automobile Volkswagen (VW) a ouvert un centre d’innovation à Tel-Aviv pour promouvoir le développement de véhicules autonomes, de nouveaux services de mobilité et de solutions sur mesure. Le complexe VW, appelé Konnect, sera un espace de travail partagé qui fournira aux startups spécialisées en mobilité l’accès direct au groupe Volkswagen pour des ententes de collaboration commerciale ainsi que du mentorat et des conseils. Le dirigeant principal du service à la clientèle de Volkswagen, Peter Harris, a souligné à ce sujet : « Je crois fermement au potentiel des innovations technologiques qui sont actuellement développées au sein du marché israélien, et je suis convaincu qu’elles nous aideront à atteindre notre objectif d’être l’un des chefs de file du marché mondial de l’écomobilité. Konnect est une nouvelle étape de l’expansion de nos activités en Israël et une initiative qui favorisera la collaboration de nos marques avec l’écosystème de startups israélien. »


Israël a officiellement dépassé le Japon sur le plan du PIB par habitant.

Le PIB par habitant se calcule en divisant la production économique totale d’un pays par sa population. Celui d’Israël a atteint 42,120 $, devançant ainsi celui du Japon, établi à 40 850 $.
C’est ce qu’a annoncé le premier ministre Benjamin Netanyahou en juin 2018. Il a ajouté que le taux de chômage du pays a baissé à un seuil sans précédent de 3,7 % en février 2018. De nombreux économistes estiment qu’Israël jouit d’une « situation de plein emploi », soit une conjoncture économique dans laquelle toutes les personnes qualifiées qui cherchent de l’emploi peuvent en trouver.


D’après le quotidien Haaretz, l’économie d’Israël a marqué un nouveau record de croissance au premier trimestre de 2018 grâce à une envolée des dépenses de consommation, des importations et des investissements.

Comme le Bureau central de la statistique (BCS) d’Israël l’a indiqué dans une estimation préliminaire datée du 16 mai, le PIB a augmenté d’un taux annualisé de 4,2 % au cours de la période de janvier à mars. Cette performance dépasse de loin le taux moyen de 3,9 % prévu dans un sondage de Reuters auprès d’économistes, et confirme la tendance des trois derniers trimestres au cours desquels la croissance a dépassé la barre des 4 %.
Le BCS a de plus révisé à la hausse sa prévision du taux de croissance annualisé pour le quatrième trimestre, en la faisant passer de 4,1 % à 4,4 %.


Dans un communiqué émis le 17 avril 2018, l’agence de notation de crédit Fitch a confirmé la cote « A+ » d’Israël, avec une perspective stable.

« Israël bénéficie d’une grande souplesse de financement, de marchés locaux profonds et liquides, d’un bon accès aux marchés de capitaux internationaux, d’un programme d’obligations actif dans sa diaspora [italiques ajoutées] et de garanties du gouvernement américain en cas de perturbation du marché », a souligné l’agence. Elle a également reconnu dans son rapport « la robuste performance macroéconomique et la solidité institutionnelle » de l’économie d’Israël, qu’elle a qualifiée comme étant « diversifiée et avancée » grâce à « ses institutions et son système d’éducation bien développés ».

L’organisation des Israel Bonds est fière d’être un partenaire important de la consolidation de l’économie israélienne et remercie chacun de ses investisseurs de contribuer à réaliser cet objectif. (Les Israel Bonds ne sont pas cotés.)


D’après le Rapport mondial sur le bonheur de 2018, Israël s’est maintenu pour la cinquième année consécutive au 11e rang des pays où on est le plus heureux au monde. Le pays devance les États-Unis, le Royaume-Uni, la France et l’Italie dans cette enquête mondiale de l’ONU sur le bien-être sociétal, qui classe 156 pays selon une échelle du bonheur déterminée par des variables telles que le PIB par habitant et l’espérance de vie en bonne santé.

Un placement dans les #IsraelBonds est un investissement dans une nation dynamique, où règnent le bien-être et la prospérité durables.