Beyond the Headlines
Beyond the Headlines

Au-delà des manchettes

Un chef de file mondial en innovation et technologie

 

Un nouveau satellite israélien vise à répondre à de grandes questions d’astrophysique

Un nouvel engin spatial placera Israël « en tête du mouvement mondial d’exploration de l’univers à l’aide de petits satellites », a affirmé le directeur de l’Agence spatiale d’Israël, Avi Blasberger, dans l’édition du 12 août 2019 du Jerusalem Post. Entièrement construit par des chercheurs et ingénieurs israéliens, le mini-satellite ULTRASAT sera équipé d’un télescope de très longue portée, conçu pour fonctionner dans un rayonnement ultraviolet. L’engin contribuera à répondre à certaines des plus grandes questions de l’astrophysique. Ses principaux domaines d’exploration comprendront le processus de formation des étoiles à neutrons denses, qui fusionnent et émettent des ondes gravitationnelles, la manière dont les trous noirs supermassifs régissent leur environnement, le mécanisme d’explosion des étoiles, l’origine des éléments lourds de l’univers et les propriétés des étoiles dont l’orbite pourrait être peuplé de planètes habitables. Le lancement du projet est prévu en 2023.


Israël se classe pour la première fois parmi les dix premiers pays de l’Indice mondial de l’innovation

Israël s’est hissé pour la première fois aux dix premiers rangs de l’Indice mondial de l’innovation, dépassant des puissances comme la Chine, la France et le Canada, et gagnant douze places d’avance par rapport à son classement au 22e rang en 2015. Ce classement, basé sur 80 indicateurs mesurant divers aspects de l’innovation, fait ressortir la place de chef de file de la « nation start-up » sur le plan des investissements en R&D, de la concentration de chercheurs et des exportations de services de haute technologie. (Globes, 25 juillet 2019)


Un nombre record d’entreprises européennes se ruent vers la Silicon Wadi d’Israël

Israël gagne du terrain sur la Silicon Valley comme destination d’innovation préférée de l’Europe. L’agence mondiale de conseil en innovation Mind the Bridge a récemment recensé 41 entreprises de neuf pays européens qui ont établi des filiales en Israël, par rapport à 60 en Californie. La majorité de ces 41 centres se sont installés au cours des cinq dernières années, avec 60 % de laboratoires de R&D, contre seulement 19 % dans la Silicon Valley. « Les grandes sociétés redoublent d’efforts pour trouver des technologies novatrices et disruptives dans les foyers technologiques les plus féconds au monde, a déclaré le président de Mind the Bridge, Alberto Onetti. La Silicon Valley et Israël sont les destinations d’innovation les plus évidentes. » (ISRAEL21c, 11 juin 2019


Les entreprises israéliennes de haute technologie attirent un montant record de capitaux au cours de la première moitié de 2019

Brisant tous les records, les entreprises israéliennes de haute technologie ont conclu 254 transactions qui leur ont rapporté 3,9 G$ au cours du premier semestre de 2019. Les données publiées par le IVC Research Center pour le deuxième trimestre de 2019 confirment la tendance avec un résultat record de 2,32 G$, propulsé par une dizaine de méga-transactions. L’avocat Shmulik Zysman, associé directeur du plus grand cabinet israélien spécialisé dans l’industrie de la haute technologie, ZAG/Sullivan, a déclaré à ce propos : « Alors que nous pensions avoir battu le record de croissance des investissements au cours du premier trimestre de 2019, le deuxième trimestre a balayé ce résultat avec le bond le plus spectaculaire du total des investissements depuis les six dernières années ». (The Jerusalem Post, 18 juillet 2019)


Des scientifiques israéliens « impriment » le premier cœur en 3D du monde

Le 15 avril 2019, des scientifiques israéliens ont annoncé une première mondiale : l’impression en 3D d’un cœur vascularisé, conçu à partir des propres cellules et matériel biologique d’un patient. « C’est la première fois qu’on réussit à mettre au point et à imprimer un cœur complet, cellules, vaisseaux sanguins, ventricules et cavités compris », a déclaré le chercheur principal de l’étude, le professeur Tal Dvir, de la Faculté de biologie et de biotechnologie cellulaire et moléculaire du département de science des matériaux et de génie au Centre de nanoscience et de nanotechnologie de l’Université de Tel-Aviv. (The Jerusalem Post)


Israël devient le septième pays à se lancer dans l’orbite lunaire

Malgré l’échec de l’alunissage de la sonde Bereshit le 11 avril 2019, cette mission a permis à l’État juif de devenir le septième pays à se lancer dans l’orbite lunaire, un exploit qui, d’après le New York Times, « a captivé l’imagination et suscité l’excitation en Israël et partout dans le monde ».


Israël s’envole vers la lune

La société israélienne SpaceIL a lancé la sonde Bereshit à partir du Cap Canaveral en Floride, le 21 février 2019 à 20 h 45, heure locale, dans une tentative de devenir le quatrième (et plus petit) pays, après les États-Unis, l’ancienne Union soviétique et la Chine, à se poser sur la Lune. La sonde devait naviguer dans l’espace pendant deux mois et parcourir plus de six millions de kilomètres avant d’arriver sur la surface lunaire. Le premier ministre Benjamin Netanyahou a qualifié la mission de « grand pas pour Israël, [et de] pas de géant pour la technologie israélienne » (HuffPost).


Amazon vient de conclure une transaction d’achat de la startup israélienne CloudEndure pour 200 M$

CloudEndure, jeune entreprise conceptrice de solutions de continuité des opérations en cas de reprise après catastrophe, n’est pas la première ni la plus importante acquisition israélienne du géant du cybercommerce. En 2015, Amazon a acheté pour 360 M$ la société Annapurna Labs, qui est devenue le centre de développement des puces destinées à la division d’infonuagique d’Amazon (Amazon Web Services). Par ailleurs, Amazon exploite déjà une plus petite division de recherche et de développement en Israël, dont les activités se concentrent sur les supermarchés sans caisse, ainsi qu’un autre groupe spécialisé en vision informatisée pour haut-parleurs intelligents. Cette toute récente transaction dans l’histoire fructueuse d’Amazon avec Israël a été conclue le 29 janvier 2019 et ne tardera pas à être annoncée.


Israël se prépare pour un alunissage historique

En février, le vaisseau spatial israélien Bereshit (mot hébreu signifiant « au commencement ») sera lancé à partir de la base américaine de Cap Canaveral à bord d’une fusée SpaceX Falcon 9. La mission, dont la durée prévue est de deux mois, propulsera Israël dans le groupe sélect des pays qui ont réussi à se poser sur la surface lunaire, aux côtés des États-Unis, de l’ancienne Union soviétique et de la Chine.

« Notre objectif ultime est d’esquisser un profil du champ magnétique de la Lune et d’en comprendre l’origine », a déclaré Oded Aharonson, professeur à l’Institut Weizmann et membre de l’équipe scientifique de la SpaceIL Mission.

Outre sa mission scientifique, Bereshit emportera sur la Lune une capsule temporelle contenant des symboles tels que le drapeau israélien et l’hymne national du pays, « Hatikvah ».


Israël classé au premier rang mondial comme un centre névralgique d’innovation sensible au risque d’entreprise

D’après le dernier rapport mondial sur la compétitivité (Global Competitiveness Report) publié par le Forum économique mondial (WEF) le 17 octobre 2018, les dépenses en R&D de la nation startup en pourcentage de son PIB l’ont propulsée au sommet des classements. Le pays figure au deuxième rang, après les États-Unis, au chapitre de l’accès au capital de risque, et au troisième rang pour le nombre de ses entreprises qui adoptent des idées disruptives. Israël est le 20e des 140 pays du classement général, et mène celui des pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. « Le pays est en voie de devenir un carrefour mondial de l’innovation grâce à son écosystème d’innovation vigoureux et dynamique », déclare le rapport.


Israël classé au premier rang mondial comme un centre névralgique d’innovation sensible au risque d’entreprise

D’après le dernier rapport mondial sur la compétitivité (Global Competitiveness Report) publié par le Forum économique mondial (WEF) le 17 octobre 2018, les dépenses en R&D de la nation startup en pourcentage de son PIB l’ont propulsée au sommet des classements. Le pays figure au deuxième rang, après les États-Unis, au chapitre de l’accès au capital de risque, et au troisième rang pour le nombre de ses entreprises qui adoptent des idées disruptives. Israël est le 20e des 140 pays du classement général, et mène celui des pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. « Le pays est en voie de devenir un carrefour mondial de l’innovation grâce à son écosystème d’innovation vigoureux et dynamique », déclare le rapport.


Une innovation technologique israélienne à bord de la sonde Parker Solar Probe de la NASA dans l’expédition historique pour « toucher le soleil »

La sonde solaire, qui s’approchera le plus près possible de l’étoile terrestre, soit à quelque six millions de kilomètres, est équipée de quatre suites d’instruments conçus pour examiner la région dynamique autour du soleil. Parmi ces instruments, l’unique outil d’imagerie du vaisseau a été construit par la société TowerJazz, établie à Migdal Ha’emek.

« TowerJazz a collaboré pendant plusieurs années avec SRI pour développer une technologie sur mesure capable de soutenir les applications d’imagerie du gouvernement américain », a précisé Mike Scott, directeur du service Aérospatiale et défense USA de TowerJazz. « Nous sommes très heureux de voir le fruit de notre travail d’équipe s’envoler dans cette formidable expédition de la NASA. Nous nous félicitons de notre collaboration avec SRI, qui nous a permis de livrer cette technologie d’imagerie hautement avancée au Laboratoire de recherche navale des États-Unis (NRL), et nous espérons réaliser d’autres projets de collaboration aussi fructueux à l’avenir. » (The Jerusalem Post, octobre 2018)


Israël célèbre le 30e anniversaire du lancement de son premier satellite

L’État juif est devenu le huitième pays au monde à lancer un objet en orbite lors du déploiement de Ofek 1 à partir de la base aérienne Palmahim, le 19 septembre 1988 à 11 h 32. Cette étape cruciale de la révolution technologique d’Israël continue de changer le monde. « Nous avons rapidement bâti une industrie spatiale purement ‘bleu-blanc’, dotée de capacités exceptionnelles. Rares sont les pays qui peuvent s’enorgueillir de réalisations comparables », a affirmé le brigadier général à la retraite Amnon Harari, chef des programmes spatiaux à la direction de la R&D du ministère de la Défense d’Israël. (Source : The Jerusalem Post)


L’Université de Tel-Aviv classée 8e au monde et seule université non-américaine parmi les 10 premières à diplômer de futurs entrepreneurs

Les résultats de 2018 de l’enquête annuelle de PitchBook sur les universités classent l’Université de Tel-Aviv, l’Institut de technologie Technion de Haïfa et l’Université hébraïque de Jérusalem parmi les 35 premières au monde pour le nombre de leurs diplômés qui sont devenus entrepreneurs et ont financé leur lancement au moyen d’une collecte initiale de capital de risque. L’Université de Tel-Aviv, qui a avancé d’un rang par rapport au classement de 2017, compte à son actif 640 entrepreneurs et 531 entreprises. Ces dernières ont récolté la somme totale de 7,91 G$ en capital de risque depuis 2006. Les programmes de MBA de l’université sont classés au 13e rang mondial pour le nombre de diplômés devenus chefs d’entreprises, soit 233 à la tête de 221 sociétés, qui ont collecté un financement total de 3,78 G$. (Source : The Jerusalem Post)


Une équipe de Haïfa crée les processeurs pour portables les plus récents et les plus rapides d’Intel

D’après le Times of Israel, le géant américain des semi-conducteurs a annoncé en août 2018 de nouveaux ajouts à ses processeurs de 8e génération. Conçus par l’équipe de développement de Haïfa d’Intel pour les ordinateurs portables ultra-fins et légers, les nouveaux processeurs promettent des vitesses de connexion jusqu’à 12 fois supérieures et une performance double par rapport à celle d’un PC datant de 5 ans. « Nos ingénieurs ont collaboré étroitement avec l’industrie pour s’assurer du bon fonctionnement de tous les éléments importants du système », a affirmé dans une déclaration en hébreu Ran Senderovitz, un des vice-présidents d’Intel et le directeur général de ses centres de développement israéliens.


Les entreprises de haute technologie israéliennes ont récolté 1,61 G$ d’investissements au cours du 2e trimestre de 2018

Un rapport du centre de recherche IVC indique qu’au cours du deuxième trimestre de 2018, les sociétés de haute technologie israéliennes ont conclu 170 transactions, d’une valeur totale de 1,61 milliards de dollars. La tendance s’est poursuivie en juillet, menée par un investissement de 125 millions pour la société de détail Trax Image Recognition.


Intel soumet un plan détaillé de développement de ses installations en Israël d’une valeur de 5 G$.

Déposé en mai dernier, ce plan prévoit un réaménagement majeur du complexe de production Fab 28, établi dans la ville de Kiryat Gat. Intel s’est attribué une part de 3,6 G$ des exportations israéliennes en 2017, soit environ 8 % du total des exportations technologiques du pays. La société a également déclaré que les produits fabriqués par ses usines israéliennes depuis leur création représentent une valeur de 50 G$. Le total de ses acquisitions et investissements locaux s’élève à 35 G$. « Le partenariat entre Intel et Israël est une formidable histoire, qui a débuté en 1974 », a affirmé le premier dirigeant d’Intel en Israël, Yaniv Garty.